Josée Guérin, Nutritionniste-Psychothérapeute

Josee-centre-espace-conscience
Suite Josée Guérin

Mon implication à Âm.com est pour moi l’expression de cette quête par la rencontre avec Marielle Paradis. Toutes les deux, nous avions le désir de créer un espace vivant ou la pratique de la pleine conscience sous diverses formes et indépendant de toute appartenance religieuse ou spirituelle, offre à la personne diverses façons de pratiquer une conscience plus grande à soi.

« Le corps, l’expérience intérieure, restera pour moi dès lors un outil de travail indispensable dans ma pratique de psychothérapeute, une psychothérapie basée sur le lien. D’ailleurs, dans mon travail de psychothérapeute, je conçois la psychothérapie comme un lieu sécurisant et confidentiel, où le thérapeute utilise l’ensemble de ses connaissances et habiletés et offre une qualité de présence à la personne qui consulte en vue de l’accompagner vers un mieux-être. Par la parole, la personne accède graduellement aux différentes facettes d’elle-même, tant ses ressources que ses zones d’ombre, ce qui l’amène à se sentir plus complète et favorise un rapport à soi et aux autres plus authentique et vivant. Au cours des séances, l’accent est mis sur le moment présent, tout en reconnaissant l’importance du parcours développemental. Je conçois l’être humain de façon dynamique, c’est-à-dire en processus continuel de développement et d’ajustements créateurs.

J’utilise au quotidien des outils de pleine conscience et je suis très intéressée par le travail de pleine conscience et les troubles alimentaires et les recherches prometteuses à ce sujet.

Pour résumer ma pensée, j’aime bien la citation de Jacques Castermane fondateur du Centre Dûrckeim :

« La conviction que le « sens » de la vie ne peut jaillir que d’une «  expérience intérieure personnelle » ! Des femmes, des hommes, de plus en plus nombreux, s’intéressent sérieusement aux traditions orientales qui enseignent un chemin de libération de la vraie nature de l’être humain : sa nature essentielle. Sur ce chemin, « le corps que l’homme est », n’est pas laissé hors-jeu. Le corps est un champ d’action, un champ d’expérience, un champ de conscience auquel nous prêtons trop rarement attention lorsque nous sommes en quête de sens. »

Bienvenue à l’Âm.com- Pour un accent sur maintenant

Josée

Présidente fondatrice de la Clinique psychoalimentaire et co- fondatrice de CEC.