Blogue

Fév 17th

Neuroscience et Pleine Conscience

Posted by with No Comments

blogue-170215

Malgré l’avancée des neurosciences et des techniques en imagerie fonctionnelle (IRMf, EEG, TEP…) et structurelle (PET scan, IRM…), on en sait encore peu sur la façon dont notre cerveau produit nos pensées, nos émotions, notre conscience, à savoir comment se fabrique notre esprit. Et ce travail ne se fait pas que dans un seul sens. En fait, on ne sait pas plus comment notre esprit, sous l’effet de nos pensées, efforts et apprentissages, ira à son tour modifier biologiquement notre cerveau ? C’est ce qu’on appelle la « neuroplasticité ». Cette théorie suggère que nos expériences puissent changer à la fois la structure anatomique du cerveau et son organisation physiologique. Non seulement durant l’enfance comme nous le croyions il y a quelques décennies, mais la vie durant. La science a longtemps cru que les réactions émotionnelles étaient des aptitudes statiques qui ne changeaient pas beaucoup avec l’âge. Certaines stratégies psychothérapeutiques, notament celles qui s’inspirent des techniques de la pleine conscience, de la thérapie du lien ou des approches cognitives comportementales peuvent en fait modifier le fonctionnement et parfois même l’anatomie du cerveau. On peut donc utiliser notre esprit pour activer, par nos états mentaux ou certaines de nos activités, nos circuits neuronaux en les renforcant un peu plus chaque fois et vice versa. Cela devrait être une bonne raison de continuer nos efforts pour ne pas oublier de nous relaxer au présent en toute conscience, au moins une fois par jour et selon le moment qui nous convient. Et vaut toujours mieux quelques minutes que pas du tout.

Marielle Paradis, Psychologue